Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jeudi O8 O5 O8

Publié le par Francois-Bhavsar








BON SANG DE BOIS,

MAIS N'AYEZ PAS PEUR.





Piqués dans la presse cette semaine, ces extraits d'articles sur l'art contemporain.


Un homme de goût, intelligent, belle plume, dans un hebdomadaire très lu ;

eh bien, même lui est intimidé au milieu d'une exposition d'art contemporain.

Mais cré nom d'une pipe, ne vous laisser pas intimider.

Ces gens qui exposent font un métier, celui d'artistes contemporains, 

mais ils ne sont pas peintres.

Dites-le leur, répétez-le, quoiqu'ils en disent,


ILS NE SONT PAS DES PEINTRES.


Ils sont - peut-être - importants dans leur partie,

il y a des gens pour le leur dire et faire leur business avec,

ça n'empêche pas de dire que c'est du vent et même

de la merde, quand nécessaire.



Lisez plutôt la suite,

ceux qui se laissent intimider par ce jargon didactique,

prétentiard et brosse-à-reluire

ont du boulot à faire sur eux-même.










[...]






[...]





Toute la sottise du connaisseur averti et de l'esthéte trop intelligent

est dans ces mots.

Quant aux productions mises en avant, mieux vaut en rire

et ne pas s'en laisser comter. 



Terminons par un portrait d'un collectionneur par un romancier anglais,

la vacuité de ce type est celle des centaines d'autres qui

font et défont le milieu de l'art contemporain.



[...]






[...]




En conclusion ,après l'intimidation, construisons en face la résistance 

avec les vrais peintres.Il faut aller à leur recherche, les soutenir.

L'art contemporain tente de les annihiler, aidez-les à combattre,

c'est une espéce d'éléphants en voie de disparition.






Bon, après ces tartines,

( attention, c'est du sérieux )

revenons à l'humble emploi du temps d'un - vrai - peintre.







  Le matin  je peins Donatien,


portrait un poil trop rapide, mais c'est ainsi.






Donatien  aquarelle  42X32  O8 O5 O8






L'aprés-midi, à l'atelier.






 
Comparaison rigolote entre le modéle et son rendu.




 
Le peintre au boulot.Il fait chaud.

Pas top classe, le torse nu.




Aaaah, ça, c'est du travail bien fait.




Faut pas prendre la grosse tête

comme les artistes

contemporains ;

on le voit, je suis un modeste

et obscur artisan,

il y a de la patience, du tour

de main, de l'application,

du silence, bref de l'artisanat.




 
allez un p'tit coup de mai 68 et basta.


Manif à Paris  encre et gouache sur papier  70X85  1985




Bon, c'est pas que j'me fasse chier, mais faut que j'y aille.




 
Partager cet article
Repost0

Mercredi 07 05 08

Publié le par Francois-Bhavsar


Le matin

rando et aquarelle.



Forêt de Sénart  aquarelle  42X32  07 05 08


C'est cool, les petits matins de beau temps :

air cristallin et luminosité estivale,

huuumm, c'est bon.


Et ça nous manquait.








2éme partie de matinée  10H30-12H


Séance de portrait avec le commandant Pelletier.






 

 Le tableau est terminé.



Bien joué,

le tableau est beau.

Bon, j'm'envoie des fleurs,

mais outre la ressemblance et l'expression

réussies de mon modèle,

j'aime les perspectives

déjetées des atours

et la nature morte de livres.

(faite à l'instigation du commandant,

sachez que les commanditaires ont du génie).


Commandant Pelletier  Gouache sur papier encollé  70X60








Aprés-midi à l'atelier.





ADMIREZ :












 


Eh, eh, ça promet,

non, mais quel talent ce François.



Bon, j'suis à la bourre,

salut les ch'tis.







Pour la bonne bouche :



Encre sur papier  70X70  1985
Partager cet article
Repost0

Intermède

Publié le par Francois-Bhavsar

 

Encre sur papier  17X24  1990







C'est en écho à l'appréciation que Baudelaire a faite au peintre Manet :

"vous n'êtes que le premier dans la décrépitude de votre art"


C'est supposé être drôle.

Mais on peut pleurer sur la défunte peinture.

Partager cet article
Repost0

Mardi 06 05 08

Publié le par Francois-Bhavsar

Aujourd'hui,sport et peinture.



Le matin course à pied dans la forêt.



c'est le pied ( facile ) par ce temps.





Les arbres  Encre sur papier  1994








Puis à l'atelier.


















L'après-midi, piscine puis à l'atelier.










ça avance.



Admirez les bras du peintre.

Pas étonnant qu'il peigne si bien : ils sont si beaux.











Tableau en cours.



Bon, c'est pas que j'emmerde mais faut que j'y aille.

Salut les pieds plats.

Pour la route :

Huile sur toile  100X100  Collection particulière







A+
Partager cet article
Repost0

Dimanche lundi 04-05 05 08

Publié le par Francois-Bhavsar








Dimanche



Vélo le matin





Après-midi, cool :



 Famille et amis




Lundi



matin


Rando et aquarelle dans la forêt




Aprés hésitation, j'ai repris pour la

3 ème fois l'aquarelle des deux précédentes sorties.


Forêt de Sénart   aquarelle  32X24   5 O5 O8






Dans la journée, je suis à l'atelier.


Mise en train de mon prochain tableau :



 






Fin d'après-midi.


je profite de la reprise d'Albertine pour aquareller

 rapidement  les jeunes cavaliéres au travail.



 

Au poney-club, Montgeron   aquarelle   05 05 08




Albertine et Gipsi  aquarelle  32X44  05 05 08





Allez, là, c'est pas que j'emmerde mais faut que j'y aille.

Salut, les marlous.


Ah, ouais, pour les manif, faut encore patienter,

c'est beaucoup de boulot que de tout faire rentrer.

Mais ça arrive.
Partager cet article
Repost0

Vendredi et samedi 02-03 05 08

Publié le par Francois-Bhavsar

Bon, ben,  c'est mai 2008.

je vais faire comme tout le monde ;

vous cassez les pieds avec mai 68.



Ouais, j'suis en train de fourrer le nez

dans tout le travail que j'avais effectué sur 

les manifestations à Paris :



des dizaines de dessins,

d'aquarelles,de peintures

pour en arriver à des tableaux de 3 mètres.


 
C'était du vécu.



Mais avant,


rando dans la Forêt le matin tôt.




Forêt de Sénart    33X23   2 05 08 aquarelle


C'est celle de la veille que j'ai poussé :

suis pas sur que ce soit mieux.

voyez vous-même :




Continue à préparer la toile pour ma prochaîne nature morte

et rentre à donf mes oeuvres sur les manif.


 
Manif. devant le Panthéon. Eau-forte  15X20
 






Bon, en intermède,

pour vous arracher un sourire :







Allez, là faut rigoler.



Bon, trève de connerie,

C't'aprem j'ai bossé :





On dirait la peau d'une femme.

Vous trouvez pas?

Peindre , c'est sensuel.

C'est du boulot et de la sueur,

mais c'est sensuel.


Et pourtant je vais peindre du lourd :






Je tiens ma composition définitive.

J'attaquerai lundi.




Mais dimanche , les p'tits loups j'vous mettrai

kék's'unes des

manifs ke j'fais rentrer en ce moment.




Pour patienter :

Mai 68  Huile sur toile  162X134

Bon, les enfants, c'est pas que j'm'emmerde,

mais y'a mon gouvernement qui s'impatiente.

Salut les folles.
Partager cet article
Repost0

Jeudi 01 05 08 L'Ascension

Publié le par Francois-Bhavsar

Le retour à l'atelier.




Et que fait le barbouilleur dés son retour?



Ben, pour ceux qui ne suivent pas,

il se précipite dés potron-minet

randonner dans la forêt.





Forêt de Sénart  44X32  aquarelle  01 05 08
Je la reprends demain.





Séance  avec le commandant Pelletier.







Il pose de très bonne grâce avec le sourire.

Je passe un bon moment en sa compagnie.

Sans compter que le tableau s'avére de plus en plus réussi.



Portrait de L. P.     gouache    70X60    En cours





Je prépare la composition d'une nature morte,

ainsi que la toile.




Eh ouais, particulier, hein.

Ce sont des objets superbes

et ça va faire une nature morte du tonnerre de Brest.


C'est en liaison avec mes vues de l'usine STAS. 



Vues d'usine ( STAS )    gouache  60X70   et   aquarelle   24X32     avril 2008
 
mais faut j'aille dans la forët. 
Partager cet article
Repost0

Mercredi 30 04 08 ou ma semaine bretonne.

Publié le par Francois-Bhavsar




ça y est les mecs, le peintre est de retour
 

Parenthèse sublime de  cinq jours en Bretagne





Mercredi soir (23 04 08), arrivée à Ker-ar-gwez.




  
Ker-ar-gwez   aquarelle   23X30  1983








Jeudi 24 04 08,





le matin:






La pointe du Cap coz, Fouesnant    gouache  50X65   Pâques 2008



à comparer avec l'an dernier:




La pointe du Cap Coz, Fouesnant  gouache  50X65  Pâques 2007






L'après-midi :








 
La plage du Cap Coz  gouache  50X65   Pâques 2008






là aussi à comparer avec l'an dernier :



La plage du Cap Coz  gouache  50X65  Pâques 2007









Vendredi 25 04 08,






tôt le matin :






L'anse de Penfoulic  23X30  aquarelle  25 04 08









Seconde partie de matinée :








l'anse de Penfoulic  gouache  50X65  Pâques 2008


(Je le termine le lendemain)







à comparer avec l'an passé:



L'anse de Penfoulic  gouache   50X65   Pâques 2007






L'après-midi :






Je peins dans les criques magnifiques en contre-bas de la maison.

Là, c'est la reprise d'une peinture inachevée en été 2006.

(chassé par la pluie)


Beg-meil  aquarelle et gouache  50X65  Pâques 2008









Samedi 26 04 08





matin tôt :





L'anse de Penfoulic  30X42  aquarelle  26 04 08









Seconde partie de matinée :








Je termine la peinture commencée le matin précédent.







L'après-midi :









La plage du Cap Coz  gouache  50X65  Pâques 2008
(Je le termine le lendemain)


A comparer avec l'an dernier, poil au nez :



Plage du Cap Coz  gouache  50X65  Pâques 2007


Bon, même les plus bouchés auront compris que le temps

n'était pas pareil à Pâques 2008 et à Pâques 2007.





Dimanche 27 04 08 ,




Le matin je part peindre au vieux port de la Forêt-Fouesnant
 

où je sais que je peux être à l'abri des intempèries.






Je finirais le lendemain la vue prise ci-dessous.









l'après-midi, je finis la peinture commencée la veille.














lundi 28 04 08 :






Tôt le matin sous la pluie,

j'aquarelle et me baigne quand même,

rien ne m'arréte, surtout pas de la fausse pluie bretonne
.



(J'ai couru - ou randonné - et me suis baigné - longuement - tous les matins très tôt ;

eh ouais, je péte une forme du tonnerre de Brest)




Plage des Dunes, Beg-Meil  30X42  aquarelle  28 04 08




Deuxiéme partie de matinée,

je retourne à la Forêt-Fouesnant terminer la peinture commencée la veille.


J'aime  peindre à cet endroit.

C'est comme remettre de vieilles charentaises.

Evidemment j'y pas mal produit.



La Forêt-Fouesnant  gouache  50X65  Pâques 2008




Je ne résiste pas à l'envie de vous montrer quelques productions anciennes

peintes sur les lieux.




La Forêt-Fouesnant  aquarelle  23X30  1992 et 2004
La forêt-Fouesnant  aquarelle  80X120  été 2005




L'aprés-midi, départ pour Brubru-les-bains-de-pieds.

Les enfants quittent notre cher Ker-ar-gwez en larme.



 





Bon, c'est pas que j'emmerde mais là, faut que j'aille bosser.

Salut les zozos.

Partager cet article
Repost0

Mercredi 23 04 08

Publié le par Francois-Bhavsar

Ah, aujourd'hui une bonne et mauvaise nouvelles.

Je me mets en congé de blog pour une semaine.


Finies les p'tites nouvelles de la vie du peintre.

Et finis aussi les levers à 5.00 pour bloguer,

faire du sport, et marcher-aquareller dans la forêt avant la journée à l'atelier.


Mercredi ou jeudi prochain

je vous ferais un résumé imagé de la semaine, car je vais
 
évidemment continuer à peindre et dessiner
.




Et la mauvaise nouvelle?

Bah y'en a pas.






CE MATIN






Promenade dans la Forêt + aquarelle.

Forêt de Sénart  aquarelle  33X23




Bon, ben voilà, le moment de se quitter est venu.

On se retrouve mercredi prochain.



Mais avant :



Il est libre Francky,

y'en a même qui l'on vu voler



aquarelle 23X30


Depuis quatre mille ans il tombait dans l'abîme.


Il n'avait pas encor pu saisir une cime,
Ni lever une fois son front démesuré.
Il s'enfonçait dans l'ombre et la brume, effaré,
Seul, et derrière lui, dans les nuits éternelles,
Tombaient plus lentement les plumes de ses ailes.

Victor Hugo










La chute d'Icare  Huile sur toile  130 cm  collection particulière   
 




Bon, ben,


rencart le Mercredi 30 avril.






Hauts les pinceaux,

salut les aveugles. 
Partager cet article
Repost0

Lundi-mardi 21-22 04 2008

Publié le par Francois-Bhavsar

Lundi

 

 

 


Non-sens et vacances de l'intellect.

Rien foutu, sinon quelques recherches sur Louis XIV.

Et course à pied le matin (10 bornes).

Et farfouillé pour rentrer mon boulot sur la shoah.

Et remis d'aplomb un certain nombre de trucs en amont de mon blog.

Et allé voir "bienvenue chez les ch'tis", grosse daube même pas drôle,

désolé pour ceux qui aiment.



Par contre regardé 2 épisodes de la série "maison blanche",

voilà de l'intelligence pure, vivacité des réparties,

situations piquantes, personnages attachants,

bon, c'est un peu américain et c'est un plaisir que de suivre

le président et son staff au jour le jour. 



En incise


Un des nombreux chats de la maison.




Mardi



Matinée, peint un portait équestre de Louis XIV,

rien que ça.


Gouache sur papier  40X40  D'après Houasse.




Portrait équestre de Louis XIV  René Antoine Houasse  Huile sur toile  Musée d'Arras





L'après-midi, aquarelle en forêt,




 
Forêt de Sénart  aquarelle  32X23 









Bossé pour rentrer une partie de mes 200 dessins sur la shoah sur le blog. 





Shoah  encre sur papier  14X23 



Sans commentaire.






Bon, c'est pas que j'emmerde mais là faut que j'y aille. 
Partager cet article
Repost0

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>