Vendredi 24 10 08 On observe avec le vrai, au nom du vrai, en évoquant le vrai

Publié le par Francois-Bhavsar





Aquarelle du matin,
ma p'tite observation du vrai quotidienne sur nature :







Forêt de Sénart  18X27 24 10 08







Les trois sapins idéalement groupés pour être pins, heu, peints.
Beau soleil levant d'hiver éclairant timidement les troncs.



Et j'ai toujours mon admirateur inconditionnel  :


Miam, on en mangerait.




A l'atelier avec Joseph et Marie, l'aventure continue :










L'effet d'ensemble est posé.
Place maintenant à l'âme du tableau, 

"dont les couleurs bien appliquées,
Inaltérables, belles et pures doivent être admirées.
En somme tout l'ouvrage sera bel et parfait
Et il ne manquera rien, sauf la parole..."  
             
D'après Lucas de Heere en hommage Hughes van der Goes, cité par Karel Van Mander dans le livre des peintres, 1604.








Le tableau en cours fait 130X192, on y reconnaît les miens.







Le carresseur de toile.










..."On observe avec le vrai, au nom du vrai, en évoquant le vrai, en cherchant précisément à donner aux autres la sensation qu'on ne l'a pas imaginé et que ce doit être ainsi"...                                                 A. Albalat     L'art d'écrire.


Et je le prouve;  voici par exemple une étude sur nature du boulot d'un restaurateur dans son atelier et remarquez la position de son fils ; la position de Jésus dans l'atelier de Joseph en procède directement.





Alain Mangaud dans son atelier  aquarelle 26X33  Février 2003






C'est toute la complexité d'une grande composition : les aller-retours entre l'imagination, les observations, qu'il faut noter, retravailler sur le papier  et mémoriser ;
cela combiné avec le savoir-faire, la technique, le dessin ; 
pfuuuu, quoi encore?
La science des tons justes, le clair-obscur, la lumière, la couleur ;
n'en jetez plus,
être peintre figuratif c'est un être super-super-artisan ;
méprisé qui plus est.
Il faut les avoir bien accrochées pour maintenir un tel niveau de travail dans le contexte hostile actuel.


Ah, ben, on peut rajouter l'anatomie, j'en connait aussi un rayon de ce côté là...
Félins plume 24X32  18 08 1984 

Et pour me consoler : un atelier de joseph par Rembrandt, seigneur que c'est beau :







Et là, j'vous case mon dessin à moi :




L'atelier de Joseph  60X75  encre sépia  2008




Vous dormez, bon, du destroy pour vous réveillez. :



 On achève bien les chevaux. 






Allez c'est pas que je m'emmerde mais faut que j'aille abattre un ou deux canassons.
salut les jean-foutres

Je vous pose un lapin pour les suites des tribulations d'un (vrai) peintre, samedi
ou dimanche? 
 





 cheval et félins  aquarelle et plume 27X34  24 08 1984 







Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article