Jeudi-vendredi-samedi 16-17-18 4 9 C'est casse-bonbons, mais faut le faire.

Publié le par Francois-Bhavsar





Jeudi


Course à pied avec Sakkapuce.



Le matin, 
je mets la
dernière main à des dossiers pour des projets d'expo.
C'est casse-bonbons, mais faut le faire.


L'après-midi,
Anne-Marie, une bonne amie, enterre son père.
Belle cérémonie.




Puis Paris,
où Xavier pose pour moi.


Portrait de Xavier H.   Mine de plomd  17 4 9


Etude de composition pour un portrait de la famille de Xavier.



Pfuuuuuuuuu, la bonne galère pour le retour,
pas de papier, pas d'essence, et que des stations à carte bleue.

Panne d'essence à 3 km de la maison, 
il est minuit et me voilà traversant la banlieue déserte, à pied sous les étoiles.


"Pedibus comme jadis."  Lavis et aquarelle  21X30  16 4 9





Vendredi
Tôt le matin, 6.00, je pars en VTT remplir un bidon d'essence et redémarrer la voiture abandonnée cette nuit.



Entendu, hier, dans le métro :


- Ah ben, l'Pont Neuf, c'est l'plus ancien pont, hein, hé, c't'un paradoxe.


A l'atelier :


Nature morte du célibataire à la lettre  Huile sur toile  en cours


15.00
Pensées pour Olivier qui enterre son père.


17.00, Dominique, toute ouïe, vient tatouiller du pinceau sous ma houlette.




En profite pour commencer ce tableautin :



Bourgogne, verre et argenterie    En cours


 22.00, départ en bagnole du tableau inachevé et pas sec ( Nature morte du célibataire à la lettre )pour Lyon ; espérons qu'il me revienne, que je le termine.

 


Samedi.


Toute la journée à ma table de dessin pour ce portrait, humoristique, de la famille de Xavier et Marie-Caroline.


Xavier, Marie-Caroline et leurs enfants  crayons sur papier  50X50  18 4 9



Humoristique mais bien foutu et dessiné, ce portrait de famille.



Bon, c'est pas que je m'emmerde mais j'ai un vieux à rentrer.
Salut la jeunesse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article