Vendredi 16 05 08

Publié le par Francois-Bhavsar



.


Le matin, course à pied dans la forêt,



 

puis chez l'encadreur pour le portrait du commandant Pelletier :

















L'après-midi,



à l'atelier,

reprise à l'huile de la nature morte en cours
.


















Bien malin qui pourra , d'après photo,

déceler ce qui est maintenant peint à l'huile

de ce qui est peint à l'acrylique.










Le mystère de l'atelier du magicien, poil aux mains.


- Mystère peut-être mais il y fait pas très clair.

- Sombre mystère, alors, pfffff.










Bon, toujours pour mes copains les marchands de tableaux,
 
la série continue :





à la santé de mes paresseux de  peintres à qui je dois mon premier million.


Mais si je les aime,
 
sarcastiquement.











La copie d'après les grands maîtres peintres


a toujours été un acte fondateur de
 

mon boulot.


J'ai ainsi des centaines de dessins d'après les autres peintres.


J'en ai rentré cinq hier d'après Géricault :








Tous :   crayons ( et encre ) sur papier  30X30  2007

L'étude anatomique est de mon cru
.





Bon, c'est pas que je m'emmerde,

mais faut que j'y aille.


Salut les filous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article