Mardi 02 12 08 "J'allais d'un tronc à l'autre et je les embrassais"

Publié le par Francois-Bhavsar














Lundi, on oublie :
Parti me démantibuler le dos en portefaix pour porter les ersatzs les plus lourds de la fêfête d'automne.
Couru l'après-midi et gribouillé.






Pouf-pouf.





"...Je touchais chaque mur, parlais à chaque arbre,
J'allais d'un tronc à l'autre et je les embrassais ;
Je leur prêtais le sens des pleurs que je versais,
Et je croyais sentir, tant notre âme à de force,
Un coeur ami du mien palpiter sous l'écorce..."


Alfred de Lamartine  Jocelyn  1836



Mardi








Ah enfin, retour de la p'tite méditation colorée du matin dans la forêt

 dans un trou de verdure oublié :





Forêt de Sénart aquarelle 30X21  2 12 08




Mûri un projet pour l'expo d'Yerres : série d'arbres comme les sapins de vendredi dernier,





debout, sur toile brute, peint "in situ" dans la forêt.



Hop, préparation d'un chassis "es-spécial" pour du recto-verso, (et d'un petit format pour une nature morte aux fruits rouges)








Puis l'après-midi dans la forêt, devant mon arbre de ce matin :




























Arbre 1, forêt de Sénart  Acrylique sur toile  160X110





L'idée pour l'expo d'Yerres ( 2-14 mars 2009, à l'orangerie, parc Caillebotte) :

 voici keks croqusons qui ne vous éclaireront pas,
j'y en causerais plus tard,
(lourd, mais lourd ce semblant de canaillerie)







Pouf-pouf.


Bon, c'est pas que je m'emmerde mais j'ai la forêt à ratisser.
Salut les poilus.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article