Vendredi 7 11 08 "Le secret d'ennuyer est celui de tout dire"

Publié le par Francois-Bhavsar






Le mercredi j'ai fini de mettre en forme mes aquarelles de Vézelay 2008 pour les balancer sur le Net.
(Voir "la pataugas au vent" ci-dessous.) ; ce dont j'suis très heureux.


Et hop me voilà jeudi et vendredi, enfin, retrouvant "Joseph et sa famille"à l'atelier, car y'a encore du boulot sur le tableau.



J'y peins les pompes à Jojo.



L'atelier de Joseph  130X192  Huile sur toile.  En cours.

Là le job avance.
La tête de Jésus est à retravailler, le Ferdinou m'ayant saboté sa pose par son humeur rétive.
Aussi ne serait-il mieux que le chat blanc regarde le spectateur.? A voir.



Ah, mercredi et ce matin mes méditations aquarellées matinales :




Les couleurs automnales au milieu des persistants apparaissent enfin dans ce coin éloigné.




Forêt de Sénart   aquarelle 21X30   5 et 7 11 08




Pour la route un peu de Voltaire :

"Le secret d'ennuyer est celui de tout dire"

 et de Boileau :

"Je saute vingt feuillets pour en trouver la fin,
Et je me sauve à peine au milieu du jardin.
Fuyez de ces auteurs l'abondance stérile,
Et ne vous chargez pas d'un détail inutile,
Tout ce qu'on dit de trop est fade et rebutant...
Qui ne sait se borner ne sait jamais écrire."



Bon, c'est pas que je m'emmerde mais j'ai un camion-poubelle à livrer.

Salut les huluberlus.



Rencart pour les errances d'un (vrai) peintre le 11 novembre.
En attendant dégustez "La pataugas au vent" ci-dessous.






Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article