Carafe et grand cru classé.

Publié le par Francois-Bhavsar

Nature morte à la carafe de vin Huile sur toile 50x61 Bhavsar

Nature morte à la carafe de vin Huile sur toile 50x61 Bhavsar

       Nature morte classique peinte avec les objets familiaux et familiers du commanditaire.

« Tout peintre original de la nature morte ne fait que

témoigner de son étonnement devant la beauté des choses. »

 « Il aura le pouvoir d’isoler les choses sur leur

fond de nuit solennelle et de révéler en elles un hallucinant prestige… »

 

Charles Sterling La Nature Morte

Nature morte à la carafe de vin Détails Huile sur toile 50x61 Bhavsar
Nature morte à la carafe de vin Détails Huile sur toile 50x61 Bhavsar
Nature morte à la carafe de vin Détails Huile sur toile 50x61 Bhavsar

Nature morte à la carafe de vin Détails Huile sur toile 50x61 Bhavsar

Dispositif à l'atelier Nature morte à la carafe de vin Huile sur toile 50x61 Bhavsar

Dispositif à l'atelier Nature morte à la carafe de vin Huile sur toile 50x61 Bhavsar

Nature morte à la carafe de vin Huile sur toile 50x61 Bhavsar

Nature morte à la carafe de vin Huile sur toile 50x61 Bhavsar

    DE L’ART DE PEINDRE/[D’ECRIRE] 3  d’après Buffon. (vers1750)

Peindre ou décrire sont deux choses différentes : l’une ne suppose que des yeux, l’autre exige du génie. Quoique toutes deux tendent au môme but, elles ne peuvent aller ensemble. La description présente successivement et froidement toutes les parties de l’objet ; plus elle est détaillée, moins elle fait d’effet. La peinture, au contraire, ne saisissant d’abord que les traits les plus saillants, garde l’empreinte de l’objet et lui donne de la vie. Pour bien décrire, il suffit de voir froidement ; mais pour peindre il faut l’emploi de tous les sens. Voir, entendre, palper, sentir, ce sont autant de caractères que le peintre/[l’écrivain]  doit sentir et rendre par des traits énergiques. Il doit joindre la finesse des couleurs à la vigueur du pinceau, les nuancer, les condenser ou les fondre ; former enfin un ensemble vivant, dont la description ne peut présenter que des parties mortes et détachées.

    Est-il possible, dirait-on, de tracer un dessin avec des phrases et de présenter des couleurs avec des mots? Oui, et même, si le peintre/[l’écrivain]  a du génie, du tact et du goût, son style, ses phrases et ses mots feront plus d’effet que le pinceau et les couleurs du peintre. Quelle est l’impression que reçoit un amateur lorsqu’il voit un beau tableau ? Il admire d’autant plus qu’il le contemple plus longtemps ; il en saisit toutes les beautés, tous les rayons, toutes les couleurs. Le peintre/[l’écrivain]  qui veut peindre doit se mettre à la place de l’amateur, recueillir les mêmes impressions, les faire passer à son regardeur/[lecteur] dans le même ordre que l’amateur les reçoit en examinant son tableau.

Nature morte figurative, nature morte Bande Dessinée, Nature morte, peinture réaliste, peinture figurative, still life, nature morte figurative, nature morte du vingt et unième siècle, nature morte réaliste, nature morte napolitaine. La voix des choses. Tableaux d'objets inanimés. Choses immobiles. Nature immobile. Nature inanimée. Vie coite. Nature reposée. Stillstehende Sachen. Still-leven. Bodegon. Bodegones espagnoles. Stilleben. Still-life. Vie tranquille. Vie silencieuse. Réalisme en nature morte. Trompe-l'oeil de fruits. Nature morte de fruits. Bodegones. Boutiques. Marché. Cuisines. Scènes paysannes. Charles Sterling La nature morte de l'Antiquité à nos jours. Floreros. Fiorenti. Colaciones.La force du silence. Peinture figurative. Atelier figuratif. Réalisme. Trompe-l'oeil. Nature morte française. Nature morte italienne. Nature morte hollandaise. NATURA MORTA. NATURALEZA MUERTA. Charles Sterling, L'histoire de la Nature Morte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gagnadre 13/01/2020 18:44

Superbe ! Quel talent !
Et intéressant. Merci !